Les trépieds selfie

Parce qu’elle sait
mes bras sont plus courts que
La rivière amazone est large ou ils sont
plus courte que la mousse longue durée

elle m’a envoyé un bâton de selfie
à travers le clivage amazonien

mais je voudrais décider
nous courrions avec des bâtons de duel
à trois pas et courir
une course de silence
à la finition photographique
———-
Because she knows
my arms are shorter than
The Amazon River is wide or they are
shorter than long lasting foam

she sent me a selfie stick
through the Amazonian cleavage

but I would like to decide
we would run with duel sticks
three steps and run
a race of silence
at the photographic finish

Icône

Elle était mon icône, parce que
elle m’a appris à chanter

J’étais pour elle de une mélodie d’amusement
jusqu’à ce que nous avons organisé et jeté
un opéra d’iconoclastes,
un acte de foi déguisé
être en train de sauter sur un lit de joie
dans une farce de l’amour devenu réalité
————————————————————
She was my icon, because
she taught me to sing

I was for her a fun melody
until we organized and threw
an iconoclastic opera,
an act of faith disguised
to be jumping on a bed of joy
in a farce of love come true

Impulsions (French) by Rasmus K. Robot

Déplacez le cadavre sur la place centrale,
il n’y a pas de rythme cardiaque
à prendre dans la mort
de protestation du matin. Morte pour les caméras du monde
elle est étendue avec le sang pour l’affichage
jusqu’à ce que la police secrète la jette dans l’océan
parce que les marées vont et viennent avec
le méduses toxiques qui gouvernent.

Une part de rien pour tout le monde:
Je dirais que c’est juste si
une tranche de pizza est faite de pierre
où le forum public est criblé
tranchés par des balles et des bombes

elle a partagé une tranche de vie avec moi, et
maintenant elle est un accessoire qui saigne

Une part de rien pour tout le monde
et un poème palpitant chanté pour rien.
—————
Move the corpse to the central square,
there is no heartbeat
to take in death
protest in the morning. Dead for the cameras of the world
she is lying with the blood for display
until the secret police throws her into the ocean
because the tides come and go with
the toxic jellyfish that govern.

Part of nothing for everyone:
I would say it’s just so
a slice of pizza is made of stone
where the public forum is screened
sliced by bullets and bombs

she shared a slice of life with me, and
now she is an accessory that bleeds

A part of nothing for everyone
and a thrilling poem sung for nothing.

Cassée

Dans le tremblement de terre
la coupe préférée de mon amour était cassée,
était cassée l’urne de Marie sur la cheminée aussi;
toi, ange, tu es retourné dans le vent,
des incendies se sont déclarés et
les cendres de vous ont mélangé avec
les cendres du désastre, et
Je rejoins la marche des personnes brisées
bientôt mourir comme une crevasse s’élargit avec l’aube.

Mon enfant crie:
Pourquoi le monde est-il brisé?

Le fond abyssale glisse
au fond de moi comme
assiettes du destin touchent
tête à tête pour rompre
———
In the earthquake
the favorite cup of my love was broken,
Mary’s urn was broken on the mantel too;
you, angel, have returned to the wind,
fires broke out and
the ashes of you mixed with
the ashes of disaster, and
I join the march of broken people
soon to die like a crevice widens with dawn.

My child cries:
Why is the world broken?

Abyssal bottom slides
deep in me as
plates of fate touch
head to head to break

Les chances

Il y a une chance que
tu as vu comment je vole,
comment mes yeux brillent
quand votre regard de passion
se fond dans un regard de plus:
plus de nous
omnivore

et j’ai faim de toi:
pour plus de
une rencontre fortuite
plus qu’un
touche décontractée;
beaucoup plus

Vous êtes invités à assister à un dîner officiel:
porte ton visage public mais
viens nu
——–
There is a chance that
you saw how I fly,
how my eyes shine
when your passion look
blends into one more look:
more of us
omnivorous

and I’m hungry for you
for more
a chance meeting
just one more
casual touch;
much more

You are invited to attend an official dinner:
wear your public face but
come naked

“Les Échos” by Rasmus K. Robot



Les échos du légendaire splash de un super poisson
grognent comme un millier de sardines mais
la créature géante ne peut pas succomber
aux remarques caustiques dans un estomac d’acide
sans intrigue et sans théories du complot
——
The echoes of the legendary splash of a super fish
growl like a thousand sardines but
the giant creature can not succumb
to caustic remarks in an acid stomach
without plot and conspiracy theories